Straffar Gatan 39.   Posted by Gardien du temps.Group: 0
Corwin Wallas
 player, 7 posts
Sun 1 Sep 2019
at 18:35
Straffar Gatan 39
In reply to Gardien du temps (msg # 27):

"Holly crap!", pensa Corwin quand la porte s'ouvrit. Au milieu de cet immonde tas de ruine et de crasse qu'était l'immeuble, il y avait... Abigael Baxter. La gentille petite maitresse d’école à la retraite. C’était si anormale, si tranchant avec le reste, que, pendant un instant, le rouquin l’imagina en tueur en série ou chef de gang. Peut-être la mère d'un chef de gang? Après tout, personne ne semblait vouloir déloger la petite mamie de son étage propret.

Le mini-detective se trouva mal à l'aise et un chouia décontenancé. "Une limonade... euh... Pas pendant le service, madame. Mais, merci." Corwin entra dans l'appartement, prudemment, et jeta un regard tout autour. Andrew avait l'air de vouloir discuter avec mamie. Autant le laisser faire, tout en restant alerte.
Jasper
 player, 12 posts
Tue 3 Sep 2019
at 16:59
Straffar Gatan 39
Je prendrai bien une limonade pour ma part Madame Baxter. Et peut-être que pendant qu'on la déguste vous pourrez nous raconter ce qu'il s'est passé hier soir ? On ne peut pas dire que notre visite chez le concierge nous ait beaucoup éclairé.

This message was last edited by the player at 17:01, Tue 03 Sept 2019.

Gardien du temps
 GM, 18 posts
Thu 5 Sep 2019
at 06:24
Straffar Gatan 39
Madame Baxter vous fait entrer, sert ceux qui acceptent la limonade et propose de faire du thé aux autres. Dans la foulée, elle sort des petits gâteaux dans une boite en fer. Ils ne sont pas de première fraîcheur mais restent corrects.

"Vous savez ce qu'on dit : si on a rien de bien a dire, autant ne rien dire. Je ne dirai rien au sujet de monsieur Diatoro."
Le ton d'Abigail est triste plutôt que sarcastique, comme vous vous y attendez.

Puis elle passe au sujet principal.
"Je ne sais pas ce qui s'est passé hier soir. Mais vers minuit il y a eu des bruits terribles ! Je n'ai jamais rien entendu de tel de toute ma vie." Elle frisonne un peu.
"Les lumières ont commencé à clignoter, l'immeuble s'est mis à trembler... Et il n'y avait aucun bruit de travaux ! J'ai appelé la police plusieurs fois, mais personne ne voulait se déplacer ! Certains ont même été très impolis." Elle a un petit regard accusateur dans voter direction.
"Et puis, le silence est retombé. Je n'ai pas honte de vous dire que j'ai eu très peur. Ce qui est arrivé là haut dessus était vraiment atroce." Elle reprend son souffle ainsi qu'une gorgée de limonade.
"Je ne sais pas comment je peux vous aider plus."
Jasper
 player, 13 posts
Sun 8 Sep 2019
at 15:51
Straffar Gatan 39
Il y a peut-être autre chose : vous n'auriez pas aperçu une nouvelle résidente : une femme blonde élancée, peut-être l'air hagard dans l'immeuble ? Nous recherchons une personne avec ce signalement. Quelqu'un que vous n'auriez pas vu auparavant.
Corwin Wallas
 player, 8 posts
Mon 9 Sep 2019
at 14:41
Straffar Gatan 39
Corwin sortit son bloc note et son stylo bille pour prendre des notes.

Rien à déclarer sur le concierge. Immeuble qui tremble vers minuit.

Mouais... Vu l'état de délabrement avancé de l'immeuble, pas étonnant qu'il n'en reste qu'une moitié debout. La petite mamie avait eut bien de la chance de vivre dans la partie qui ne s'était pas encore effondrée.

"Je vois...", fit le mini-detective. Il attendit que la vieille dame réponde à Jasper pour poser quelques questions de plus.

"Vous habitez ici depuis longtemps, madame Baxter? Avez vous de la famille pouvant vous accueillir pour quelques jours?", commença-t-il aimablement.

Si jamais le bâtiment croulant finissait de se désagréger, ça leur retomberait dessus si rien n'était signalé ou fait pour sauver les occupants. Autres soucis : si il y avait une scène de crime ici, le groupe avait tout intérêt à se magner pour récolter les indices. Entre l'humidité omniprésente, et l’état de l'immeuble, il n'y aurait peut-être plus de scène de crime bientôt!

"Oh, et... Connaissez-vous d'autres locataires à cet étage? J'ai cru remarqué que le 204 était fermé..."
, continua le rouquin.

Corwin se promit de vérifier si les caméra de l'étage était parmi les rare qu'il avait notées en état de marche dans l'appartement du concierge.
Gardien du temps
 GM, 19 posts
Fri 13 Sep 2019
at 20:32
Straffar Gatan 39
"Oh... Je me suis installée quand que j'ai commencé à travailler à l'école quelques rues plus loin, il y a quarante cinq ans. Et je l'ai gardé même après mon départ en retraite. Je partirai lorsqu'ils nous annonceront qu'ils abattent le reste de l'immeuble. La première fois fut très contrôlé. Qu'on aime Bauhaus ou pas, il faut reconnaître que leurs ingénieurs et leurs démolisseurs sont très compétents !"

Elle se ressert de thé avant de répondre à la seconde question.

"Monsieur Von Hölle ? C'est un Bauhauser plutôt fortuné. Je ne sais pas comment il est arrivé ici. Il y a quelque chose de dérangeant chez lui et je suis bien content qu'on ne le voit pas souvent. Je n'aime pas la manière dont il nous regarde quand on le croise."

Vous la voyez frisonner un peu au souvenir.
Gardien du temps
 GM, 20 posts
Sat 14 Sep 2019
at 06:34
Straffar Gatan 39
Abigaïl se tourne vers Jasper.
"Excusez moi... Vous parlez de Sandrine ?"
Elle a un sourire attendri.
"Ah, les amours de jeunesse... Elle vit au 302. Elle est toute mignonne."
Andrew Tottenkopft
 player, 15 posts
Tue 17 Sep 2019
at 10:49
Straffar Gatan 39
"vous parlez d'amour de jeunesse, devons nous comprendre que cette Sandrine a un petit ami ?"

Demandais je à madame Braxter après avoir accepté et siroté sa limonade.

"Si la réponse est oui, pouvez vous nous dire de qui il s'agit et où nous pouvons le trouver ? Merci bien"
Corwin Wallas
 player, 9 posts
Tue 17 Sep 2019
at 22:16
Straffar Gatan 39
Corwin continua de prendre des notes sur son calepin. Finalement, mamie avait des informations à donner! Il y avait potentiellement trois appartement à visiter. Celui des creaks, celui de Von Hölle.Et, prioritairement, celui de Sandrine au 302. Le rouquin attendit qu'Abigaël donne sa réponse à Andrew sur le potentiel amant de Sandrine.

"Merci beaucoup, Madame Baxter! Cela nous aide beaucoup! Ah, au fait, vous n'auriez pas entendu des cris, avant ou après que l'immeuble tremble?"
, demanda-t-il gentiment.

Si Diatorro avait entendu des cris, mais pas mamie, il faudrait surement demander des "précisions" au charmant concierge, avant de quitter ce palace de rêve.
Gardien du temps
 GM, 21 posts
Fri 11 Oct 2019
at 18:34
Straffar Gatan 39
"C'est ce qu'elle m'a dit. Et puis, une jolie jeune fille comme elle ne vient pas dans pareil quartier sans une raison que la raison ignore. Mis je n'en sais pas plus. Je suis désolée."

Elle prit une gorgée de son thé et jeta un œil à la télévision. Il y passait un reportage sur les œuvres des frères Durand, des philanthropes religieux.

"Je me suis mal fait comprendre." Reprit-elle en regardant Corwin. "Les bruits abominable dont je vous ai parlé, c'était des cris et des bruits métalliques comme... je n'ai pas de mots pour vous le décrire. J'imagine que c'est ce qu'on entendrait si on broyait une voiture en enfermant un porc dedans."
Andrew Tottenkopft
 player, 16 posts
Sun 13 Oct 2019
at 10:40
Straffar Gatan 39
"Merci madame Baxter de l'accueil et de votre coopération. Je n'ai pour ma part pas d'autres questions, nous n'allons donc pas abuser de votre temps"

Dis je attendant l'assentiment de mes collègues, puis posant le verre de limonade vide sur le plateau prévu à cet effet.
Corwin Wallas
 player, 10 posts
Sun 13 Oct 2019
at 22:02
Straffar Gatan 39
Corwin corrigea ses notes sur son calepin et le rangea dans son imper.

"Merci beaucoup, madame Baxter! C'est beaucoup plus clair!"
, remercia-t-il avec un sourire. Il fit un signe de tête à Andrew.

"Votre aide nous a été précieuse! Nous allons pouvoir continuer notre enqûete! merci beaucoup!"

Le mini-detective remercia la retraitée avant de sortir de l'appartement. Prêt à partir vers la chambre 302!
Gardien du temps
 GM, 22 posts
Fri 18 Oct 2019
at 20:00
Straffar Gatan 39
La montée d'escalier est particulièrement compliquée : de nombreux câbles grésillant pendent du plafond et sortent du mur de manière anarchique. Dans l'atmosphère humide, une étincelle ou deux vous choquera au passage pendant la montée.

Sur le palier, vous voyez que les trois portes sont ouvertes et barrées avec du scotch de la police.
Vous entendez l'émission de télévision "L'Oeil géant" que regardait le concierge venir des trois appartement.
La encore, des câbles courent dans tous l'étage.

En avançant un peu, vous voyez dans le 301 des sacs de courses posés au sol, dans le 302 vous voyez que de l'eau s'est échappée de la salle de bain créant une grande flaque et sur la table du 303 vous voyez une arme démontée, en cours de nettoyage.
Gardien du temps
 GM, 23 posts
Mon 21 Oct 2019
at 17:51
Straffar Gatan 39
Dans les appartements, vous ne voyez aucun signe de lutte.
Vous trouvez aussi des traces de sang, un gros saignement de nez, peut-être. Qui se poursuit un peu sur le palier, en direction de l'escalier.
Jasper
 player, 14 posts
Wed 23 Oct 2019
at 14:22
Straffar Gatan 39
Attention à l'électrocution avec ces flaques d'eau !

Puis songeur, Jasper va examiner l'arme démontée dans la 303. Il y a eu vraiment du grabuge pour que quelqu'un abandonne une arme à feu comme cela.
Corwin Wallas
 player, 11 posts
Tue 29 Oct 2019
at 02:15
Straffar Gatan 39
Cela devait etre sympa d'habiter à cet étage! Si à chaque montée-descente sans ascenseur vous aimiez jouer les guirlande de noel!

Corwin monta les escaliers en esquivant comme il pouvait les fils électriques et les étincelles. Une fois arriver en haut... "AH ben... y avait peut-être plus que deux locataires à cet étage...", maugréa le rouquin. A moins que la personne qui nettoyait le flingue ait fait une pause pour se doucher ou faire les courses...

Corwin commença par le 1er appartement et ressorti son calepin. Il fallait bien commencer quelque-part... Il vérifia, au cas où, si par miracle il y avait un nom sur la porte d'entrée, puis commença à faire un schéma de l'appartement. Prendre des photos d'une scène, sans appareil numérique, c'était compliqué. Le détective vérifia les courses au sol, notamment la présence d'un tiquet de caisse avec l'heure dessus. Puis, il essaya de deviner le type de locataire grâce aux vêtements dans les armoires, et autres détails.

"Il y a un numéro sur le flingue? Il est peut-etre enregistré?"
, demanda-t-il d'une voix forte pour que Jasper l'entende.
Andrew Tottenkopft
 player, 17 posts
Tue 5 Nov 2019
at 19:30
Straffar Gatan 39
Je me baisse au niveau du sol, puis prélève avec un coton tige sterile un peu du sang qui s'y trouve et lance l'analyse ADN de ce dernier.
Gardien du temps
 GM, 24 posts
Wed 6 Nov 2019
at 22:22
Straffar Gatan 39
Le senseur de l'agent d'Andrew bipe une fois, deux fois avant de remonter un nom : l'identification est positive !
Jasper
 player, 15 posts
Thu 7 Nov 2019
at 19:07
Straffar Gatan 39
L'Arme est bien enregistrée, au nom d'un certain Von Saar ! A part le fait qu'il ait laissé son arme rien d'anormal.

Andrew qu'est ce que ça donne ?

Andrew Tottenkopft
 player, 18 posts
Thu 7 Nov 2019
at 19:11
Straffar Gatan 39
"J'ai du faire une erreur de prélévement, la machine m'informe que c'est mon sang"

Dis je perturbé par cette information contradictoire par rapport à mes souvenirs
Jasper
 player, 16 posts
Thu 7 Nov 2019
at 19:17
Straffar Gatan 39
Mais voyons c'est impossible ! Tout déconne depuis ce matin de toute façon.
Tu me laisses essayer ?

Andrew Tottenkopft
 player, 19 posts
Thu 7 Nov 2019
at 19:23
Straffar Gatan 39
"Je t'en prie. Je sais bien que c'est impossible, c'est cela qui m'intrigue"

Répondis je à mon collègue

"Mais c'est vrai que depuis ce matin tout va de travers, je ne serais pas surpris d'une contamination de la scène par une petite erreur d'inattention de ma part"
Jasper
 player, 17 posts
Thu 7 Nov 2019
at 19:30
Straffar Gatan 39
Je ne pense pas que tu aies fait une erreur dit Jasper en répétant la procédure.

Je suis prêt à parier que la machine va me cracher quelque chose d'insensée aussi.
Corwin Wallas
 player, 12 posts
Mon 11 Nov 2019
at 23:33
Straffar Gatan 39
Corwin commença à prendre des notes, en passant d'un appartement à l'autre.

"Appartement 301 (Clarence et Mary Beeks): Paquets de course au sol, pour deux petits vieux. Pas de trace de lutte.

Appartement 302 (Peterson Sandrine) : a été interrompue alors qu'elle se faisait couler un bain. Pas de trace de lutte.

Appartement 303 (Von Saar, Konrad, freelancer): pas de trace de lutte. Était en train de nettoyer son arme."


Tout ce petit monde avait été interrompu dans ses taches, en même temps ou presque, sinon le freelancer serait devenu nerveux. Pas de porte défoncée, pas de meuble renversé. Les gars qui avaient évacué l'étage avaient été "persuasifs". Quand à celui qui avait dut se prendre un coup dans les gencives en partant, le mini-détective aurait parié sur le freelancer. On a tendance à trop l'ouvrir dans la profession...

Au passage, dans l'appartement de Sandy Peterson, il chercha dans la salle de bain une brosse à cheveux ou tout autre objet ayant son ADN et empreinte. Il faudrait confirmer que cette Sandy était bien la jeune disparue... Il en profita pour trouver des traces de présence du petit copain supposé de la demoiselle.

Puis, Corwin commença à suivre les câbles, pour voir à quoi ils étaient branchés dans l'appartement, et de quel type il s'agissait. En tout cas, vu les étincelles, y avait toujours du jus!

"Tu m'étonnes que mamie Baxter a entendu les murs trembler...", dit simplement le rouquin en secouant la tête. Il laissa ses deux camarades jouer avec la base de données, et passa voir la ou les caméras au niveau du couloir. Peu de chance qu'elles soient en état de marche, mais...

"Dites, les mecs... Quand on aura fini de fouiller l'appartement de Von Saar, ça vous dirait de visiter les étage du dessus, histoire de voir où les câbles mènent?"
, demanda-t-il en finissant de griffonner des notes sur son calepin.
Gardien du temps
 GM, 25 posts
Thu 14 Nov 2019
at 09:16
Straffar Gatan 39
Le résultat de la seconde analyse sanguine ne fait pas attendre et vous connaisez tous le nom : Diatorro.
Corwin trouve sans problème une brosse à cheveux, mais aucune trace visible d'un autre occupant.

Au sol, aux murs, au plafond les câbles courent dans tous les sens. Certains s'enfoncent dans les murs ou le plancher. Certains ont des extrémités scellées, d'autres sont à vif. Certains sont des câbles électriques, vidéo, coaxiaux, voir même un câble de traction épais comme un poignet qui part du plancher de l'appartement 302 pour se perdre dans la section effondrée de l'immeuble.

Puis Corwin regarde les caméras. La demi demi-douzaine de caméras, dans le couloir. Et celles dans les appartements. Aléatoirement, l'une d'elles clignote quelques secondes. Puis une ou deux autres et ainsi de suite.

Un court-circuit plus fort que les autres, entre deux câbles que vous n'aviez pas remarqué trainer au milieu du couloir vaporise la flaque dans laquelle ils se croisaient, projetant sur la scène un brouillard à l'odeur de décomposition.

This message was last edited by the GM at 19:18, Fri 15 Nov 2019.